La nature autour de Fort-de-France

Fort-de-France est la capitale du département d’Outre-Mer de Martinique. C’est la commune la plus peuplée de l’île avec près de 80.000 habitants. Si la ville est très urbanisée, elle est en lisière d’une nature sauvage et recélant des surprises. Ainsi, je voulais mettre en avant quelques endroits magnifiques à moins de 30 minutes du centre foyalais 🙂

Cascade Didier

Sur les hauteurs de Fort-de-France, une très belle cascade vaut le détour. Pour rejoindre le départ du sentier, prenez la route de Didier et garez vous avant la fontaine. Vous verrez rapidement un grand panneau rouge sur votre gauche, qui sert de point de repère car il se trouve sur le départ du chemin menant à la cascade. Ce panneau indique qu’il s’agit d’un terrain privé donc l’accès est a priori interdit sous peine d’amende. Cependant, tout le monde utilise le sentier pour aller admirer les cascades, répertoriées dans les guides touristiques.

La Cascade Didier est en réalité composée de deux cascades. Une première cascade est accessible rapidement. Pour la rejoindre, il faut grimper une dizaine de minutes, passer dans un tunnel sombre, marcher en bordure de rivière et au bout de 20 minutes vous y êtes. Concernant le tunnel, il me semble important de préciser que l’on y voit rien du tout. Il faut être très prudent car on marche en équilibre sur des gros tuyaux sur environ 100 mètres. En effet, il vaut mieux éviter de glisser car le sol est recouvert de boue et autres détritus, certains disent même y avoir vu des trigonocéphales. Nous concernant, c’est une colonie de petites chauve-souris endormies que nous avons pu admirer. Une fois de l’autre côté du tunnel, restez prudent car selon la saison le sol peut s’avérer glissant. Pour rejoindre la seconde cascade, il faudra traverser la rivière face à la cascade et grimper ! Quand je dis grimper, c’est presque de l’escalade, même si des aménagements (cordes) permettent de s’aider dans l’ascension. Ce n’est pas à la portée de tous. Marchez 30 minutes puis tendez l’oreille, vous devriez entendre le fracas de l’eau 🙂 Une baignade bien méritée n’attend que vous.

S’y rendre : au bord de la route il y a un espace suffisamment large pour se garer à plusieurs voitures.

C’est une chouette randonnée qui se mérite. Le passage dans le tunnel noir, en équilibre est un peu éprouvant mais cela ne dure que quelques minutes. Nous avons randonné ici en période humide, donc le terrain était très glissant. Pour rejoindre la grande cascade, il ne faut pas avoir peur de se mouiller (cf la photo d’Antoine juste avant de grimper sur le rocher) et d’escalader un peu. Comptez une heure pour atteindre la chute d’eau, et même si la marche n’est malheureusement pas adaptée à tous, cela en vaut la chandelle 🙂

A prévoir : de bonnes chaussures qui ne glissent pas et/ou des chaussures d’eau (pour traverser la rivière) ; un maillot de bain ; de l’eau ; une lampe frontale par personne au minimum et une lampe torche (c’est plus rassurant).

Jardin de Balata

Mon endroit préféré sur l’île aux fleurs. Classé parmi les lieux favoris des français, le jardin de Balata constitue un patrimoine végétal incroyable en Martinique. C’est un lieu incontournable et paisible à seulement 30 minutes de Fort-de-France. La route pour s’y rendre n’est autre que la route de Balata, une route sinueuse, mais une fois sur place un grand parking permet de se garer tranquillement.

Je vous recommande de vous y rendre à l’ouverture pour profiter de la sérénité des lieux, et vous ferez de plus jolies photos. Le jardin exceptionnel recouvre une grande variété d’espèces tropicales. Pour ne rien rater de la balade, un plan numéroté permet de se repérer. Néanmoins le chemin est bien délimité et on découvre pas à pas diverses variétés de plantes toutes plus belles les unes que les autres. La palmeraie reste le clou du spectacle, surtout vue depuis le pont de singe ! En effet, il est possible de marcher au dessus du jardin offrant une vue magnifique sur les palmiers et au loin, la Baie du Lamentin. Faites attention sur le pont car les lattes en bois glissent avec l’humidité. En effet, il est fréquent que la pluie s’invite, mais cela ne dure que rarement, donc n’hésitez pas à en faire plusieurs fois le tour 🙂

Avant de découvrir le jardin, vous passerez dans une maison créole rénovée au début des années 80 par son propriétaire et le créateur du jardin, Jean-Philippe Thoze. Vous pourrez flâner dans les pièces de l’habitation entre les divers objets d’époque. Sur le balcon menant au jardin, deux mangeoires à colibri attirent ces petits oiseaux par dizaines. C’est fabuleux à observer 🙂

Si vous désirez venir avec de jeunes enfants, une petite aire de jeux est accessible jusqu’à 8 ans.

Tarifs : pour les + de 12 ans = 14€ / pour les enfants de 3 à 12 ans = 8€

Horaires : temporairement fermé

Vérification du passe sanitaire à l’entrée.

A la fin de la balade au cœur de ce superbe jardin, une boutique de souvenirs propose plusieurs objets à l’effigie de la Martinique et de Balata. Lorsque vous quitterez les lieux, vous pouvez aller jeter un œil à la cathédrale de Notre-Dame de Balata, à seulement quelques minutes en direction de Fort-de-France, ne serait-ce que pour la vue sur la capitale.

Coeur Bouliki (Saint-Joseph)

Un coin hors du temps, en pleine nature et à moins de 30 minutes de Fort-de-France ? Oui, c’est possible ! Rendez-vous à Saint-Joseph, au cœur de la plus vaste forêt tropicale de Martinique.

S’y rendre : Vous trouverez facilement les lieux grâce à un GPS ou avec l’application Waze. Un grand parking permet de se garer sans trop de difficulté.

Cœur Bouliki est un endroit très prisé des familles, notamment le week-end où il fait bon pique-niquer sous la fraîcheur des arbres. Cet immense lieu de végétation offre un cadre idyllique pour déjeuner aux bords de la rivière, d’autant que des tables sont disposées un peu partout à l’entrée de l’espace forestier.

Si les habitants y viennent souvent pique-niquer pour se ressourcer, il est aussi possible d’en profiter pour se rafraichir dans la rivière Blanche lorsque les températures grimpent ou après une bonne marche. Il existe deux sentiers de randonnées au départ du parking. Nous avons fait la boucle de 3h30, qui nous a pris en réalité 5h … le temps de discuter, d’admirer la nature et la photographier. Et qu’est-ce qu’une randonnée sans casse-croute en chemin !

La randonnée est un peu éprouvante au début, on grimpe un long moment (environ 1h) dans la forêt. L’avantage c’est que les arbres immenses et feuillus nous protègent du soleil. La deuxième partie de la marche est plus facile, ça redescend en douceur, on traverse des pâturages avec vue sur Fort-de-France mais sans les nuisances de la ville. En récompense face à cette longue marche, nous décompressons nos corps et nos pieds meurtris dans la rivière. Ca fait un bien fou mais l’eau reste très froide (j’avoue que je ne suis pas restée très longtemps ahah) 🙂

Entrée libre : il s’agit d’un endroit préservé par l’Office National des Forêts.

A prévoir : de l’eau ; des chaussures de randonnée ; un appareil photo ; un maillot de bain ; un pique-nique.

Ce lieu offre une vraie sérénité et un calme rare en Martinique, c’est une belle découverte. Pour tous les âges la forêt de Cœur Bouliki est un endroit reposant et accessible où il fait bon de profiter de la nature.

J’espère que la présentation (non exhaustive) de ces lieux vous donnera des idées pour profiter au mieux de la nature martiniquaise luxuriante 🙂

Je vous dis à très vite,

Elisa


2 réflexions sur “La nature autour de Fort-de-France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s