Snorkeling en Martinique : les spots du Sud

(suite de l’article sur les spots du nord de l’île)

Après l’exploration et la découverte des spots de snorkeling dans le nord caraïbes, rendez-vous au sud de la Martinique ! Si les zones d’observation des poissons sont plus connues dans le sud de l’île, certains spots n’en sont pas moins des incontournables. Je ne connais pas tous les coins pour faire du PMT (palmes-masque-tuba) mais j’espère que cet article pourra vous donner des pistes pour créer vos excursions.

Comme cela me semble important d’insister sur le respect des règles dans l’eau, pour le bien-être de chacun et de la vie marine, je vous remets ici les consignes de base (si vous avez lu mes précédents articles sur le sujet, vous les connaissez déjà sur le bout des doigts).

  • Mettre sa crème solaire (à la composition la plus propre possible, qui n’agresse pas les coraux) au moins 15 minutes avant la baignade, le temps qu’elle s’imprègne. D’ailleurs, le mieux reste encore de porter un lycra.
  • Ne rien jeter dans l’eau, ni sur le sable, ni nulle part ailleurs (1 mégot de cigarette dans la nature, c’est 500L d’eau polluée).
  • Avec des palmes, faire attention aux gens autour et aux coraux/gorgones. Ce serait cool de ne pas détruire ce qui a mis des années à se former, et de ne pas assommer votre partenaire de plongée.
  • Ne pas poser ses pieds n’importe où, et encore moins sur les rochers avec des coraux dessus. D’une part, cela détruit les écosystèmes et d’autre part, personne n’a envie de voir ses vacances gâchées à cause d’un oursin, d’une brûlure de corail ou d’une piqûre de rascasse.
  • Les tortues sont des espèces protégées. Des panneaux d’informations donnent des consignes précises à respecter sur les lieux de présence de ces animaux. En laissant 5 mètres de distance au minimum avec la tortue, cela lui permet d’aller respirer à la surface sans stress. Il ne faut pas les toucher (les tortues mais aussi les poissons) pour éviter de leur transmettre des maladies et vice versa.
  • Rester vigilant quant à la présence de bateaux qui parfois naviguent proche des baigneurs. Ne pas hésiter à signaler sa présence et relever la tête régulièrement.
  • Ne JAMAIS partir seul(e). S’il vous plaît, un accident est vite arrivé.

Maintenant, je pense qu’il est temps de découvrir ces spots et d’enfiler son maillot de bain. Les tortues n’attendent que vous 😉

  1. Trois Ilets : Pointe du Bout
  2. Trois Ilets : Plage de l’Anse Mitan
  3. A venir : Anse à l’âne
  4. Trois Ilets : Ilet Ramier et alentours
  5. Les Anses d’Arlet : Anse Noire
  6. Les Anses d’Arlet : Anse Dufour
  7. Les Anses d’Arlet : Cap Salomon
  8. Les Anses d’Arlet : Grande Anse d’Arlet
  9. Les Anses d’Arlet : Plage du bourg
  10. A venir : Anse Figuier
  11. Le Marin : Pointe Borgnèse

1. Trois Ilets : Pointe du Bout

Localisation et spot : direction les Trois-Ilets pour aller jusqu’à la pointe du Bout qui porte bien son nom. A l’extrémité de la langue de terre, proche de la marina, un panneau dévoile l’accès piéton à une petite plage. Aussi surprenante que bien cachée, cette plage a plus de cocotiers que de sable mais elle n’en reste pas moins un lieu de snorkeling.

Site : une fois à l’eau, il suffit de longer le bord et d’aller découvrir les lieux en se laissant porter d’un rocher à l’autre. On peut y voir de superbes poissons perroquets, des gorgones, des serpentines et d’autres bancs de poissons pas farouches.

Conditions : Le lieu est assez sécuritaire car il s’agit de petites baies, dont la profondeur n’excède pas les 2.50 mètres.

Mon avis : j’aime bien cette petite plage atypique, surtout au coucher du soleil. Néanmoins, il y a peu d’espace sableux pour poser sa serviette. Le spot en soi n’a rien d’extraordinaire, si ce n’est que les petits poissons sont très curieux à l’approche des visiteurs 🙂

2. Trois-Ilets : Plage de l’Anse Mitan

Localisation et spot : au Trois-îlets, la plage de l’Anse Mitan est accessible en se dirigeant vers le restaurant Titaurus. Une route à sens unique la longe et quelques places de parking sont à la disposition de tous, mais elles sont très prisées. Ensuite, sur les quelques centimètres de sable, vous pourrez poser votre serviette pour aller observer les bancs de poissons qui ne se cachent même pas, près des rochers.

Site : une fois la tête sous l’eau, pas besoin de chercher longtemps pour admirer les millions de minuscules poissons qui nagent entre deux eaux, à quelques centimètres du bord seulement. Ici, on peut voir des oursins, des étoiles de mer, des poissons perroquets, des barracudas ou même des raies aigles et des tortues avec de la chance.

Conditions : la visibilité est correcte sur le bord de la plage, mais au-dessus des herbiers la baie est souvent agitée et il y a beaucoup de bateaux (il faut être très prudent). Près des rochers, on peut tout à fait s’asseoir dans le fond de l’eau avec son tuba tellement les poissons sont proches, sinon il y a 2-3 mètres de fond environ au-dessus des herbiers.

Mon avis : c’est un endroit super pour découvrir le snorkeling et admirer de jolis poissons. Attention toutefois aux oursins près des rochers qui peuvent blesser si l’on marche dessus.

3. Trois Ilets : Anse à l’âne

Localisation et spot : la plage de l’Anse à l’âne est située se trouve à la sortie des Trois-Ilets, sur la droite de la route lorsque l’on se dirige vers les Anses d’Arlet. Il paraît que l’on peut observer des poissons le long des falaises rocheuses, mais je n’en ai pour le moment pas fait l’expérience.

4. Trois Ilets : Ilet Ramier et alentours

Localisation et spot : il est possible d’accéder aux alentours de l’îlet en kayak ou en bateau. Un prestataire loue, sur la plage de l’Anse noire des kayaks à l’heure, la journée ou la demi-journée. L’îlet est une zone protégée et il est interdit d’y amarrer. Cependant, le long du trajet, des petites criques nous permettent de poser notre kayak pour aller admirer les fonds.

Site : variable en fonction de l’endroit/de la crique où l’on s’arrête. On peut entre autre y admirer des champs de gorgones, des poissons perroquets, des petites falaises avec plein de poissons colorés…

Conditions : les profondeurs varient avec les spots, mais il y a souvent du courant et pas mal de passages de yoles. La visibilité est soumise aux conditions climatiques et la profondeur dépend encore une fois des spots.

Mon avis : c’est une super idée de sortie à la journée ou à la demi-journée si l’on est un peu sportif (à cause des courants) et c’est une bonne occasion de découvrir des endroits cachés 🙂

5. Les Anses d’Arlet : Anse Noire

Localisation et spot : la plage d’Anse Noire est accessible par une petite route située entre les Trois-Ilets et les Anses d’Arlet. La route se trouve à la sortie d’un virage en face d’un mur avec un requin taggué dessus. C’est facilement accessible avec un GPS. Le parking se trouve tout au bout de la route, surplombant la baie. Il suffit ensuite de descendre les escaliers jusqu’à la plage de sable noir.

Site : comme je l’ai dit dans un précédent article, l’anse entière est un spot. Du bord de la plage en passant par les abords du ponton, jusqu’aux falaises et même dans la baie, on en prend plein les yeux. Que ce soit bancs de poissons, petits coraux, tortues, serpentines, poulpes, il y en a pour tous les goûts 🙂

Conditions : la profondeur va crescendo pour atteindre environ 8 mètres au niveau des bateaux. Finalement, c’est un peu pareil pour la visibilité, qui est moyenne sur le bord de l’eau et jusqu’au bout du ponton. Pour voir les tortues, il faut se diriger vers les bateaux, au-dessus des herbiers là où la visibilité s’améliore.

Mon avis : j’adore cet endroit, il y a souvent des tortues et le cadre est magique. D’autant que cela peut convenir à tous les niveaux 🙂

6. Les Anses d’Arlet : Anse Dufour

Localisation et spot : la route menant à l’Anse Noire est également celle qui mène à l’Anse Dufour. L’accès est seulement plus proche, puisqu’il suffit de descendre les quelques marches (ou la rampe) sur la gauche pour accéder à une petite plage face à la mer.

Site : la plage est réputée pour son observation des tortues, peu farouches, qui s’approchent du bord. Les falaises abritent des coraux et des petits poissons. Il est possible de rejoindre l’Anse Noire avec prudence en longeant les falaises.

Conditions : il peut y avoir du courant donc la visibilité est variable. On se retrouve rapidement avec plus de 4 mètres de fond et jusqu’à 10 mètres environ au niveau des falaises pour rejoindre l’autre anse.

Mon avis : c’est une petite plage agréable pour s’y prélasser mais très convoitée des voyageurs. Il y a beaucoup de bateaux proches du rivage donc la méfiance est de mise quand on a la tête sous l’eau !

7. Les Anses d’Arlet : Cap Salomon

Localisation et spot : ce sentier pédagogique est une petite merveille en bord de falaise, à plusieurs centaines de mètres de la plage de Grande Anse. En voiture, il faut tourner immédiatement à droite en arrivant sur Grande Anse (depuis les Trois-Ilets), aller jusqu’au restaurant Ti Sable et de là, grimper la route goudronnée dont un panneau indique qu’elle est réservée aux riverains. Au bout de 10 minutes de marche, se trouve sur la gauche un panneau explicatif et un escalier descendant dans la forêt. Il faut avancer prudemment jusqu’au petit carbet prévu pour déposer ses affaires.

Site : la mise à l’eau n’est pas des plus simples, il est préférable de se chausser le plus tôt possible car il y a des oursins. Ensuite, libre à nous de suivre le parcours marin pédagogique représenté par des bouées blanches. Le site est vraiment beau, il s’agit d’une sorte de tombant le long d’une falaise, avec des gorgones, des monnaies caraïbes, de belles murènes tachetées, des petits poissons colorés, des coraux phosphorescents et même de gros diodons.

Conditions : la profondeur du spot est variable, allant de 1 à 8 mètres environ selon qu’on longe la côte ou pas.

Mon avis : j’aime beaucoup cet endroit très tranquille, loin de l’agitation. Normalement, les bateaux et les chasseurs ne viendront pas ternir la balade sous-marine car il s’agit d’une réserve. Il est dans mon top cinq de mes spots préférés sur l’île aux fleurs 🙂

8. Les Anses d’Arlet : Grande Anse

Localisation et spot : la plage se trouve le long de la route en direction du bourg des Anses d’Arlet. Le week-end, la route se transforme en parking et se garer est une épreuve. Le spot longe les côtes sur la gauche de la plage près des maisons.

Site : le long de la côte de nombreux coraux abritent une faune variée. Le site est très sympa, il y a pas mal de poissons colorés, de mérous, de bancs de poissons, d’éponges et on a même croisé des poulpes ! Avec un peu de chance on peut aussi admirer des petites tortues, des soles ou des serpentines dans les herbiers 🙂

Conditions : le site est idéal pour les débutants car il y a peu de profondeur et de courant. Pas besoin d’aller très loin pour voir de jolies choses, d’autant que les herbiers sont proches de la plage. La baie est remplie de bateaux alors il faut penser à lever les yeux.

Mon avis : c’est un très joli lieu, la plage est agréable. Il y a de nombreuses choses à voir sous l’eau, la visibilité est très correcte et la faible profondeur permet d’admirer plus facilement toute la vie marine 🙂

9. Les Anses d’Arlet : Plage du bourg

Localisation et spot : la plage emblématique de la Martinique se situe au sud de l’île, elle est aisément accessible et un grand parking à l’entrée du bourg permet de stationner sans difficultés. Sur la droite du célèbre ponton, on distingue rapidement le rocher le plus attractif grâce aux nombreux tubas colorés qui gravitent autour.

Site : au niveau du rocher, la vie bat son plein avec des sergent-major, des poissons perroquets, des oursins, des labres, des poulpes, des poissons-lion et pleins d’autres petits poissons. En s’éloignant au-dessus des herbiers il est possible de croiser des tortues, des calamars, des soles…

Conditions : au niveau du rocher, il y a maximum 3 mètres de fond. Au-dessus des herbiers, la mer est souvent brassée et donc la visibilité moins bonne. De nombreux bateaux sont proches de la plage, il faut rester vigilant. Enfin, il s’agit d’un lieu très touristique avec une forte affluence, donc je vous déconseille les palmes qui peuvent vous gêner, vous et les autres. Enfin, je rappelle qu’il ne faut pas marcher sur les rochers, ni effrayer les poissons si nous voulons continuer à les admirer au fil des années.

Mon avis : ce spot fait évidemment partie de mes favoris en Martinique, et j’en parle plus amplement ici 😉 C’est aussi un endroit parfait pour poser sa serviette et bronzer au soleil !

10. Le Marin : Anse Figuier

Localisation : A la sortie de Sainte-Luce, en direction du Marin, un rond point permet d’accéder à la plage. Le parking est grand mais cet endroit est très prisé, il y a souvent du monde et la plage est petite. L’eau est d’une couleur cristalline, nul doute qu’il doit y avoir de la vie aux alentours. Je n’ai pour le moment pas eu l’occasion de tester le spot.

11. Le Marin : Pointe Borgnèse

Localisation et spot : sur la route entre Sainte-Luce et le Marin, la Pointe Borgnèse est un petit bras de mer accessible en bateau ou depuis le parking très accidenté situé après le rond-point menant à l’Anse Figuier (dans le sens FDF-Marin). A pied, il faut emprunter le sentier escarpé et descendre jusqu’au panneau de présentation des lieux. Ensuite, il faut tourner à gauche et suivre le chemin jusqu’à la dernière plage.

Site : en longeant les rochers, on y découvre une vie riche et variée, avec des algues, des gorgones, des poissons perroquets de toutes les couleurs, et d’autres poissons colorés. L’eau est d’un bleu turquoise incroyable et lorsque la visibilité est parfaite, on se croirait dans le pacifique.

Conditions : une partie de la baie semble protégée des courants, ce qui facilité la nage et accroît la visibilité mais contraint les nageurs à partager cette mer d’huile avec d’autres usagers de la mer, notamment les paddles. Il y a peu de profondeur lorsque l’on reste au niveau des rochers, je pense que cela n’excède pas 3 mètres.

Mon avis : c’est un endroit sublime mais qui se mérite car le sentier d’accès est dangereux, car glissant. C’est très agréable de profiter des poissons proche de la surface dans une eau aussi belle 🙂 Ce site compte parmi mes préférés de la Martinique.

———

J’espère que cet article vous a plu, il fait suite à celui sur les spots du nord de l’île. Si vous en connaissez d’autres dans le sud, n’hésitez pas à les partager je me ferai une joie d’aller les découvrir 🙂

A très vite,

Bisous

Elisa

Pour plus de photos (et vidéos sous-marines), n’hésitez pas à vous abonner à ma page Instagram !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s